Nouvelles

Je déménage

Hello !

Lors de la dernière Babelio Masse Critiques, j’ai reçu ce roman. Voici le résumé :

Je-demenagePrix broché : livre papier10€
TriArtis

Une maison pleine de soleil dans les arbres… mais aujourd’hui vide. Un deuil… Et puis, une idée folle. S’en aller à Paris. Y habiter, plutôt que d’y venir tous les jours. Y vivre, pour revivre.

Plus facile à rêver qu’à réaliser. J’y vais ? Je n’y vais pas ? « C’est décidé, je vais déménager. Pas tout de suite mais un jour sûrement. Ce sera terrible, inouï, un jour, je serai seule à longueur d’année dans d’autres pièces, il n’y aura personne pour habiter mon espace, l’habiliter… un lieu qui ne serait que mien… Je n’oublie pas que tout cela se fait bien trop tard, mais pourquoi ne pas essayer de tromper le temps. Faire comme si. Comme s’il y avait encore en vrac des rencontres au coin de la rue, des soleils du matin, des rires barbouillés de mots, des chats qui s’étirent dans leurs poils, des oiseaux folâtres, et aussi des livres qui s’ouvrent juste pour nous, des trottoirs sans fin, des arbres, des musiques, de la musique.« 

Commence alors la longue quête de l’appartement idéal à Paris, les agences, les visites, jusqu’au moment où tout se précipite, et alors, il faut bien déménager. Trier les livres, les objets, les souvenirs, vider tout ce que la vie accumule, faire des cartons, et ranger, changer d’habitudes, et s’installer.

Angoisses, tendresse, cauchemars, rire. Bref, un ouvrage plein d’humour.

♣♣♣♣♣♣♣♣

Je vous le dis de suite, je suis fort déçue.

Tout d’abord, vu le résumé je m’attendais à un roman, un vrai. Et non à une nouvelle de 79 pages. Sur ce coup là j’ai l’impression de m’être faite avoir – rien n’était précisé dans la sélection BMC et ça ne l’est pas non plus sur le site. Quand on voit le prix on s’attend aussi à un roman, non ? Je sais qu’il faut rentabiliser mais là c’est abusé. Les nouvelles il vaut mieux les sortir en ebook…

Je commence à lire et vraiment, je n’accroche pas. Ce que j’aurais pu lire en une ou deux heures et bien… il m’a fallu deux soirées tellement j’ai eu du mal avec la plume de l’auteure. J’imagine qu’elle se voulait poétique, ou lyrique, je ne sais pas mais pour moi ça donnait juste un récit bizarre et décousu. Quasiment aucun dialogue, ça manquait. Et pas de chapitres, ce qui rend le récit lourd :/

Je suis passée totalement à côté de cette histoire. Dommage.

Belle journée !

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s