Coups de coeur, Thriller/suspense/polar

Mon ombre assassine

Hello !

J’ai vaincu l’angine !!! Et quand elle ne me clouait pas au lit, j’en ai profité pour dévorer ce roman. Voici le résumé :

cvt_mon-ombre-assassine_1588Prix ebook : 5.99€
Prix broché : 9.99€
Taurnada, paru le 17 janvier 2019

En attendant son jugement, du fond de sa cellule, Nadège Solignac, une institutrice aimée et estimée, livre sa confession.
Celle d’une enfant ignorée, seule avec ses peurs.
Celle d’une femme manipulatrice et cynique.
Celle d’une tueuse en série froide et méthodique.
Un être polymorphe.
Un visage que vous croisez chaque jour sans le voir.
Une ombre. Une ombre assassine.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Et dire que j’avais oublié ce SP ! Oui, je suis une vraie Dory avec mes SP en ebook, c’est la folie ! Heureusement que Patricia m’a relancée et je l’en remercie doublement !

Ce livre est, à mes yeux, une pépite ! Je vais essayer de vous expliquer pourquoi.

Quand je l’ai lu j’avais oublié le synopsis et je ne savais plus que Nadège était coupable alors j’ai eu un instant de doute. Et du coup, j’ai adoré la mise en page qui alterne les confidences de Nadège Solignac et les extraits d’interrogatoires ainsi que d’interviews/reportages dans la presse. J’avais l’impression d’être devant les émissions de télé qui reconstruisent les enquêtes pour nous les faire découvrir. Comme celle de feu – Pierre Bellemare, que j’adorais regarder.

Avec les confidences on plonge dans l’intimité de Nadège, chose rare dans les thrillers. On a le plus souvent un point de vue à la troisième personne quand il s’agit des tueurs. Là, on peut se mettre à sa place – enfin, essayer parce que ça reste une sociopathe ! On a tout le cheminement, tout ce qui l’a menée à devenir ainsi. C’est logique, crédible et passionnant. A vous de voir si vous aurez de la peine, de la pitié ou de la haine envers cette femme que la vie n’a pas épargnée. Parce qu’au final je pense qu’il faut quand même se poser la question : est-elle seulement bourreau ?

Une plongée, donc, au cœur d’un esprit malmené et malsain. Et surtout : celui d’une femme ! Encore une rareté. Les tueuses en série sont moins nombreuses que les femmes mais elles existent bien. L’autrice est restée convaincante jusqu’au bout. Très bien documentée. Juste un excès sur le brisement de nuque, faudrait quand même une sacrée force. Mais ça ne retire rien au récit. J’applaudis la phase où Nadège apprend à répondre aux attentes sociales : sourire au bon moment par exemple.

En résumé, si vous avez envie de plonger dans un thriller qui sort des sentiers battus et pénétrer dans l’esprit d’une sociopathe, allez-y ! Après, vous risquez juste de devenir un peu parano avec vos voisins ^^

Bisous

2 réflexions au sujet de “Mon ombre assassine”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s