Romans (divers)

Les suprêmes

Hello !

Il m’en aura fallu du temps pour terminer ce roman. Pas qu’il n’était pas bien, mais ma vie a été chaotique quelques temps puis il y a eu la rentrée et nouveau boulot pour moi. Alors enfin : une chronique !!!
Voici le résumé :

412qe4-n5kl._sx210_
Elles se sont rencontrées à la fin des années 1960 et ne se sont plus quittées depuis : tout le monde les appelle “les Suprêmes”, en référence au célèbre groupe de chanteuses des seventies. Complices dans le bonheur comme dans l’adversité, ces trois irrésistibles quinquas afro-américaines aussi puissantes que fragiles ont, depuis leur adolescence, fait de l’un des restaurants de leur petite ville de l’Indiana longtemps marquée par la ségrégation leur quartier général où, tous les dimanches, entre commérages et confidences, rire et larmes, elles se gavent de nourritures diététiquement incorrectes tout en élaborant leurs stratégies de survie.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Je n’ai pas de suite remarqué  que ça avait été écrit par un homme, preuve que ça ne se sent pas du tout.
Pourtant l’auteur nous raconte la vie de trois femmes, unies depuis leur adolescence et que rien n’a jamais séparées. Odette, Clarice et Barbara Jean, surnommées les Suprêmes. Elles sont nées à une époque où le racisme était très fort, une époque où si un blanc était vu avec une noire ils se seraient faits massacrer. Et nos héroïnes sont noires. Pour autant, le roman n’est pas axé là-dessus, même si certains moments de leur vie en parlent évidemment.

C’est un roman qui parle d’amitié, de famille et d’amour. Odette nous raconte sa vie et celle de ses proches à la première personne. Les passages concernant Clarice et Barbara Jean sont à la troisième personne. Ce qui place Odette en tête du trio.
Elles sont différentes, leurs mariages le sont, les églises qu’elles fréquentent, leur parcours amoureux… Et pourtant, on n’aura rarement vues des amies aussi sincères et s’aimant à ce point. Elles se complètent totalement. Et surtout elles m’ont énormément touchées, toutes les trois !

A travers le présent et des bonds dans le passé, j’ai pris plaisir à découvrir leur univers, lever le voile sur certains secrets et petites intrigues ; j’ai appris à les connaître ainsi que leurs proches, j’avais l’impression d’être spectatrice de leurs aventures.

J’ai beaucoup aimé et j’ai vu qu’il y en avait un second que je lirais dès que possible ! Bisous

Casting ?

J’ai eu Chandra Wilson en tête pour Odette ♥

giphy

 

1 réflexion au sujet de “Les suprêmes”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s