Feel good

Les mots sur l’ardoise

c824c-1496086430-logo20172

Hello !

C’est avec plaisir que je vous parle du tout dernier Angie Le Gac. Je m’excuse à nouveau auprès d’elle pour le retard dans ma lecture car elle me l’a envoyé il y a plusieurs mois, mais comme le savent celles/ceux qui suivent le blog, l’été a été très difficile. Bref ! Je vous laisse découvrir le résumé :

51avxcvaadl._sx331_bo1204203200_

Éva, une jolie jeune femme de trente-deux ans a, en apparence tout, pour être heureuse : elle est avocate, vit dans une magnifique maison d’un quartier huppé de Marseille avec son mari avocat également. Elle partage son temps entre son métier et ses rêveries dans son jardin d’hiver, où elle lit entourée de ses orchidées, tout en buvant du thé et en mangeant des macarons, ses gourmandises préférées.
Mais un jour tout dérape. Alors qu’elle plaide une affaire au tribunal, l’extrémité de son nez disparait, bientôt suivie par d’autres parties de son anatomie. Cette mésaventure qui peut sembler cocasse va pousser Éva à s’interroger sur sa vie, ses priorités et ses espoirs.
La question existentielle que lui pose son médecin : « Êtes-vous heureuse ? » va la bouleverser et la conduire sur des chemins qu’elle n’avait pas envisagé d’explorer.
Et si Éva n’avait le choix qu’entre se découvrir ou disparaitre tout à fait ?

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Alors j’ai lu très rapidement ce roman car l’écriture est très fluide. J’ai bien retrouvé le style d’Angie qui m’avait bouleversée avec Une coccinelle dans le cœur. On retrouve un thème commun dans ce roman d’ailleurs mais je vous laisse le soin de le découvrir par vous même ^^

Eva a donc une vie parfaite en apparence, jusqu’au jour où on lui fait une réflexion étrange : un bout de son nez a disparu. Et le problème c’est que certaines personnes ne le remarquent pas ! Est-elle folle ? Mais dans ce cas, pourquoi quelques personnes voient bien les morceaux d’elle qui disparaissent ?
On comprend rapidement que c’est une image, une forme de poésie, pour décrire la perte de sa propre personnalité, de son identité même ! Commence alors un grand bouleversement dans sa vie.

On la suit dans ses réflexions, ses angoisses mais aussi découvertes et retrouvailles en tous genres. Quant aux mots sur l’ardoise, ils sont bien là et vont lui parler, comme des messages subliminaux.

C’est un roman qui se lit vite et qui m’a ramenée à ma propre expérience. On peut très facilement s’oublier, dire stop n’est pas facile mais il faut braver la peur pour revoir la vie en couleurs ! Et même si tout va bien dans votre vie, c’est un feel good qui vous donnera le sourire. Une histoire simple mais belle.

Bisous

2 réflexions au sujet de “Les mots sur l’ardoise”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s