Romans (divers)

La lanceuse de couteaux

Hello !

Il y a longtemps que j’ai reçu ce roman et, enfin, je l’ai lu !!! Alors, de quoi ça parle ?

91zvxgc9eflPrix broché : 18€
Editions Charleston, paru le 20 mars 2018

Cette histoire, c’est l’histoire de Siloé, qui ne voit plus la magie du cirque dans lequel elle a grandi et le quitte pour de mauvaises raisons mais qui en chemin, apprendra à faire ses propres choix et à définir ses envies personnelles. C’est l’histoire d’une indépendance progressive, piquée d’embûches, d’amitié et d’amour. Siloé est orpheline de mère et vit dans le cirque familial, entourée par toute une galerie de personnages atypiques. Mais la jeune fille rêve d’être lanceuse de couteaux, ce que son père lui refuse obstinément. La voilà donc qui décide de rallier un cirque concurrent pour – enfin – essayer de faire ses preuves.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Je dois bien avouer qu’Eve m’a surprise avec ce roman. D’abord parce qu’il change des autres que j’ai lu d’elle et aussi parce qu’à un moment donné l’histoire a pris un virage auquel je ne m’attendais pas vraiment.

Dès le début j’ai accroché avec Siloé et Bowie. Ils sont tellement chou, et leurs échanges me font rire et craquer. Sauf que lui, c’est son meilleur ami depuis l’enfance et qu’elle rêve d’autre chose aussi bien sur le plan amoureux que pour sa carrière. Non, elle ne veut pas quitter le cirque mais elle veut pouvoir faire ce qu’elle veut et son père, par peur qu’il lui arrive quelque chose, la bride totalement.

Alors sur un coup de tête et un coup de foudre, Siloé va tout plaquer et partir avec le cirque croisé qui a débarqué dans la même ville comme si c’était un coup du destin. Amoureuse du ténébreux Rafaël, elle va accepter bien des choses dans ce nouveau cirque qui est aux antipodes du sien, sur tous les plans. Elle va également découvrir que l’Amour n’est pas toujours rose…

Même si la toute fin n’est pas surprenante, il y a assez de rebondissements et d’émotions à travers le roman pour captiver les lectrices/eurs jusqu’à la dernière page. Je me suis beaucoup attachée à Siloé, et Bowie j’avoue !
L’ambiance cirque est présente, avec les différents aspects et les différents genres de cirque. D’un côté on a celui à l’ancienne, tel que je l’ai connu petite, et de l’autre celui plus actuel, qui touche plus au spectacle qu’au cirque de clowns. Il y a un côté The Greatest Showman dans le roman qui n’est pas pour me déplaire ^^

Le roman est aussi une façon de comprendre que réaliser ses rêves demande beaucoup de force et nous force parfois à vivre des moments douloureux. Il faut apprendre à se trouver soi même. Par chance, Siloé a des soutiens infaillibles.

Une belle lecture ♥

Ban01020

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s