Romans (divers)

Pas d’amour sans amour

Hello !

Je vous propose aujourd’hui un roman que je ne sais pas trop comment classer. Merci à Eric P. & Evelyne Dress pour cette découverte.
Voici le résumé :

9782358152471-325x477
Prix broché : 16€
Editions Glyphe, parution novembre 2018

Éva, célibataire de quarante ans, sort d’un échec sentimental et n’a pas fait
l’amour depuis trois ans.
Mais pour elle, « pas d’amour sans amour ».
Aidée de sa mère et de quelques copines, la voici en quête de l’âme sœur. La
plupart des hommes rencontrés vont être si décevants qu’elle ne sera pas au
bout de ses surprises.
Une comédie de mœurs drôle et décontractée sur une génération qui a lutté
pour son indépendance sexuelle, sociale, intellectuelle et se retrouve vingt
ans plus tard avec le goût amer de la solitude.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Je sais que le roman est une façon pour l’auteure de parler plus en profondeur d’un sujet qui lui tient à cœur : « la génération qui a lutté pour son indépendance sexuelle, sociale, intellectuelle » mais je suis passée complètement à côté.

C’est écrit à la première personne. Eva, nous raconte donc son parcours. L’ennui c’est que j’ai trouvé ça décousu. On passe du présent au passé sans même sauter de paragraphe alors des fois je perdais le fil.

Comme ce passage où elle rencontre un homme, l’invite à se joindre à un dîner et là sans sauter de ligne, on est après le dîner où il la raccompagne sans que rien ne se passe et, chapitre suivant, elle est en couple avec lui. C’eut été intéressant de savoir comment ça s’est passé et à quel moment.

Le roman est présenté comme « une comédie de mœurs drôle et décontractée », erm… Je n’ai pas trouvé. D’abord je n’ai souris qu’une fois à une vanne, le reste du temps j’ai trouvé qu’on était très loin de la comédie tant Eva a l’air déprimée. Déprimée de devoir se justifier ou se battre parce que c’est une femme et de ne pas trouver un homme bien qui saurait l’aimer vraiment. Il faut dire qu’elle fait très snob et qu’elle n’est pas cohérente dans certaines de ses attitudes. La scène qui m’a laissée le plus perplexe est celle dans la maison de campagne que l’un d’eux retape. J’ai pas compris sa réaction et c’était la goutte d’eau.

Je m’attendais à plus d’humour et aussi plus d’amour. Il y en avait, mais vu la couverture et la 4e de couv, je pensais à une relation amoureuse. Là c’est surtout entre Eva, sa sœur et sa mère, malgré leurs prises de tête.
Je m’attendais aussi à une héroïne plus rentre dedans. Je la trouve passive et du genre à faire toujours les mêmes erreurs :/

La fin je l’ai vue venir à des kilomètres et la tournure ne m’a pas séduite du tout.

En résumé, ce n’était pas un roman pour moi. Dommage !

Bisous

Pas de casting.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s