Romans (divers)

Si on dansait…

Hello !!!

Tout d’abord je dois dire que ce service presse était trop beau ! Un joli petit (faux) vynil accompagnait le livre et j’ai adoré ! Merci à Babelio et XO Editions ♥
Voici le résumé :

joyce-rachel-si-on-dansait-couverture-667x1024Prix broché : 19.90 €
XO Editions

À Londres, au bout d’une impasse délabrée, Frank n’est pas un disquaire comme les autres. Chez ce marchand de vinyles, une belle équipe de joyeux marginaux se serre les coudes, tous un peu abîmés par la vie.

Surtout, Frank a un don. Il lui suffit d’un regard pour savoir quelle musique apaisera les tourments de son client. Quitte à préconiser du Aretha Franklin à un obsessionnel de Chopin…

C’est ainsi que Frank fait la rencontre de Lisa, une mystérieuse femme au manteau vert. Après s’être évanouie devant sa boutique, elle le supplie de l’aider à comprendre la musique. Lors de leurs rendez-vous, Frank replonge dans sa propre enfance, revoyant sa mère, l’excentrique Peg, lui passer des vinyles sur sa vieille platine.

Lui qui ne croit plus en l’amour depuis longtemps sent son cœur vibrer à nouveau. Et puis, un jour, Frank découvre le secret de Lisa. Le monde s’écroule, il disparaît.

C’est sans compter, pourtant, sur l’extraordinaire solidarité qui règne sur Unity Street. Car après le chaos, il n’est jamais trop tard pour faire renaître l’espoir et réapprendre à danser…

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Perso, je suis une adepte des vynils. La faute à ma mère ! Comme pour le héros Frank. Sauf qu’en ce qui me concerne c’était plutôt un de mes oncles et les émissions TV qui m’apprenaient les histoires des musiques. C’est une chose que j’ai toujours adoré et que j’ai retrouvé dans le livre.

L’ambiance m’a rappelé le film Empire Records avec ce groupe très soudé autour de Frank et leur lutte pour ne pas voir leurs magasins fermer. Il y a un côté petite communauté qui est touchant.
Frank est un peu spécial, il est à la fois social et asocial. Il n’a rien du héros hyper charismatique, sûr de lui et beau gosse qu’on croise souvent. Ce serait presque tout l’inverse d’ailleurs. Mais c’est ce qui fait justement son charme ! Même si j’ai souvent eu envie de le secouer ^^
Lisa est énigmatique, comme les personnages on se pose un tas de questions à son sujet. Et tous les autres personnages ont leur importance, sont touchants chacun à leur façon.

C’est une belle histoire, sur la durée. On est plongés dans la fin des années 80 avec tous ses changements et bouleversements. Il n’y a pas de héros, que des gens comme vous et moi, ça ne fait pas fantasmer ni même vraiment rêver mais c’est touchant et d’une grande sensibilité.

J’ai trouvé original le contexte original ! Et cette façon de montrer que la musique adoucit les mœurs mais peut surtout sauver des vies, vous bouleverser. Je dis souvent qu’il faut qu’une chanson et sa musique me parlent et c’est tout à fait ça ! Comme les personnages j’écoute parfois des morceaux de musique classique et j’imagine milles lieues, je ressens les émotions. C’est tellement bien décrits dans le livre qu’il ne faudra pas hésiter à écouter les playlists !

Si vous aimez les belles histoires et la musique, foncez !

Bisous

Casting ?

Frank pourrait être un jeune Johnny Depp

3205830483_1_8_cplfgfx9

Rachel Weisz pour Lisa

2d3e28b9371607d665d6d48c1c77ec66_165

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s