Feel good

Cinq pas vers le bonheur

Hello !

Sur twitter j’ai gagné ce roman de Théo Lemattre que j’aime beaucoup. J’ai enfin pris le temps de le lire. Voici le résumé :

9782280412193Prix broché : 14.90€
Prix ebook : 9.99€
Harlequin, paru le 6 mars 2019

Cinq lettres. C’est tout ce que Tomas a reçu de son père. Cinq foutues lettres et pas un centime, tandis que sa sœur Sophie, la fille chérie, encaisse tranquillement sa part de l’héritage.
C’est précisément ce genre d’injustice qui a conduit Tomas à quitter la maison à 18 ans, sans argent ni diplôme : vivre avec une sœur qui réussit tout et un père autoritaire et moralisateur était devenu impossible. Mais on n’échappe pas à sa famille et, même mort, son père trouve encore le moyen de lui apprendre la vie : si Tomas veut récupérer sa part d’héritage – et abandonner enfin son studio miteux – il va devoir ouvrir une lettre par mois, et réussir les épreuves imposées. Des épreuves qui vont le plonger dans une quête identitaire et bouleverser son existence, changeant ainsi à jamais le regard qu’il porte sur son père, le monde et lui-même.

♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣♣

Je ne comprends pas pourquoi il est classé dans les romances contemporaines sur le site. Autant vous prévenir : il n’y a pas de romance dans ce livre ! C’est plus un feel good.

L’auteur nous présente un personnage qu’on catégoriserait facilement de cassos, le mec égoïste, fainéant, crade, qui fou rien de ses journées et trouve encore le moyen de se plaindre. On le découvre dès la première page à l’enterrement de son père avec lequel il était en froid. Tout comme avec sa sœur. Avec tout le monde on dirait ! Et ça ne s’arrange pas quand il découvre qu’il n’aura pas d’héritage tant qu’il ne remplira pas les conditions laissées par son père, sous forme de lettres.

Révolté, et finalement mal dans sa peau, Tomas va – malgré lui au début – se lancer dans la lecture de ces lettres. Si son idée de base est de se contenter de faire semblant d’exécuter les vœux de son père, il sera pris dans un tourbillon de sentiments et de réactions face au challenge.

Emballée par l’histoire, je l’ai lu rapidement. C’est une histoire simple et touchante, avec un personnage principal très réaliste. Theo nous rappelle que notre vie nous appartient, à nous de la prendre en main et de tenir les mains qui se tendent vers nous. L’ego, la fierté et la rancœur sont malsains et nous pourrissent la vie. Et bien entendu : il faut savoir profiter de nos proches tant qu’ils sont là ♥

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s